Les débuts

Le Chavril Tennis Club

Tout à commencé en 1926, lorsqu'Aimé Gremillet décide d'investir dans un vieux fort militaire désaffecté, planté au milieu d'une forêt d'acacias. De ses mains il déracina, arbre par arbre, suffisamment de mètres carrés pour y implanter un club de tennis, qui deviendra l'un des plus vieux clubs de la région. C'est là qu'est né le Chavril, avec à cette époque, 23 terrains de tennis. 

(Toutes les photos sont réelles et font partie des archives du Chavril.)

IMG_8562_edited.jpg
 

La montée en puissance du tennis

 
IMG_5174_edited_edited.jpg
 

Et la continuité d'une belle histoire de famille

Du mariage d'Aimé Gremillet et de Marguerite sont nés Georges et Andrée, dont la passion et le talent pour ce sport exigeant ont participé à l'écriture de l'histoire du tennis Fidésien, Lyonnais et Français.

Quelques années plus tard, Andrée se marie à Gunter Simon et ensemble, ils reprennent petit à petit les rennes du Chavril. De leur mariage sont nés Karine, Frédérique et Nicolas. 

C'est l'aînée, Karine, qui gère aujourd'hui le club dans son intégralité et perpétue la tradition familiale après y avoir ajouté un Club House en 2008 puis le "Restaurant du Chavril" la même année.

Et puisque 3 générations n'étaient pas suffisantes, c'est Chloé, 2ème fille de Karine (entre Clémence et Manon) qui reprend la gérance du restaurant, en Novembre 2020.

C'est là qu'est née "Cocotte Chérie", nouvelle image du Restaurant du Chavril, avec cette éternelle symbolique : "Cocotte ", "Cocotte Chérie" c'est le surnom que nous donnent ma grand-mère et ma mère. C'est aussi un surnom qu'utilisait mon arrière grand-mère pour ses petites filles. C'est un peu une façon de garder ce lien familial, mais de façon originale." - Chloé

 
IMG_0336_edited.jpg

Aimé et Marguerite

IMG_4064_edited.jpg

Günter et Andrée

58B4E29E-D544-40E8-9B4E-7981CCB9FBB7_edi

Karine et Chloé